nl | fr
 

« Même avec une diminution de la contribution financière, payée en partie à la pompe et en partie par le secteur, nous disposons de moyens financiers suffisants pour mener à bien le projet, et ce, quels que soient le degré de contamination du site et l’ampleur des dossiers de remboursement. Pour pouvoir anticiper encore davantage l’ensemble des coûts liés aux dossiers de remboursement, nous avons invité les demandeurs à communiquer leur estimation. »
Lieven Van den Bossche, directeur général chez BOFAS
EXPIRATION DE L’HYPOTHEQUE
Vu que toutes les autorités régionales ont adapté leur législation aux dispositions de l’AC2, il n’est plus nécessaire de constituer une hypothèque. Si vous le souhaitez vous pouvez obtenir une mainlevée via votre notaire. Les frais de cette mainlevée ne sont pas à charge de BOFAS.