Techniques d'assainissement

Travaux de génie civil

Une technique d’assainissement très utilisée en cas de contamination par des carburants consiste à excaver les terres polluées. Dans certains cas, cela est réalisé en parallèle à un rabattement des eaux souterraines. Si une couche surnageante est constatée et que c’est techniquement possible, cette couche surnageante est également éliminée lors des travaux d’excavation. Les terres contaminées sont évacuées dans un centre agréé de traitement où elles seront décontaminées.

 

Assainissement in situ

Cette technique consiste à implanter des filtres et des tuyauteries sur le site pour continuer à assainir l’eau et/ou le sol par le biais d’un système de pompage. Après la pose des filtres, le terrain peut généralement à nouveau être utilisé. La technique le plus souvent indiquée est appelée ‘venting’ : l’eau souterraine est pompée et l’air pollué est aspiré hors du sol. L’eau polluée et l’air pollué sont collectés et traités sur place. Un assainissement in situ peut durer entre six mois et plusieurs années.

 

Suivi

Une fois les travaux d’assainissement du sol réalisés, la qualité de l’eau souterraine est généralement contrôlée encore pendant un certain temps. Si les résultats sont concluants, on parle d’une situation finale stable, et l’assainissement peut être finalisé.

 

Évaluation finale

Lorsque les travaux d’assainissement et le suivi ont été réalisés, une évaluation finale est établie. Il s’agit d’un rapport qui décrit les travaux effectués et montre l'obtention d'une situation finale stable. Si les autorités approuvent ce rapport d'évaluation finale, une déclaration de bonne fin est transmise et l’assainissement est déclaré finalisé.

Votre terrain conserve sa valeur grâce à BOFAS

Un terrain contaminé est difficile à vendre.
La contamination a en outre un impact négatif sur la valeur de votre terrain.
BOFAS offre une solution pour réduire cette perte de valeur.